vendredi 8 septembre 2017

Pyongyang s'amuse.



A l’occasion des annuelles manoeuvres militaires « ennemies » à ses frontières, la Corée du Nord annonce la réalisation d’un nouvel essai atomique souterrain en concomitance avec un tremblement de terre de surface de 6,1 sur l’échelle de Richter dans une « zone d’essais » supposée qu’aucun Geiger du CTBTO n’a du reste jamais approché. L’entière communauté internationale (des marchands d’armes) mord à nouveau illico à l’hameçon sans toutefois ni disposer, ni attendre et ni réclamer d’obligatoires preuves radiologiques qui corroborent ces belliqueuses et inquiétantes déclarations.  

Or force est de constater qu’absolument aucun effluent radioactif n’a été détecté dans l’atmosphère cette fois-ci non plus, ce qui est tout de même inexplicable tant les fuites radioactives sont hélas inéluctables lors des tirs atomiques souterrains. (Nous ne croyons guère aux confinements parfaits, aux "successful containment".)  Que devons-nous alors penser ? Marionnettes de Pyongyang, que les instances nationales et internationales de radioprotection censurent à l’unisson les relevés actuels et dissimulent les graves dangers radiologiques en cours qu’elles-mêmes respirent ? Ou bien au contraire que ces instances accomplissent correctement leur travail et, logique oblige, qu’il n’y a aucune remontée radioactive parce qu’il n’y a eu aucune explosion atomique d’aucune sorte en Corée du Nord ?  Pourquoi Pyongyang pourtant assoiffée de reconnaissance n’invite-t-elle pas le CTBTO dans ses cavernes de tir afin de certifier une bonne fois pour toute de sa superpuissance effective ?

PS. Un séisme de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter correspond à une explosion atomique de 21,3 kt (89,13 TJ). Cette puissance équivaut à 1,58 bombe d'Hiroshima (13,5 kt) et à 1,12 bombe de Nagasaki (19 kt). [10^((1,5 * 6,1 Richter)+4,8) = 8,913E13 Joule, 8,913E13 Joule * 2,39E-13 kt/J = 21,30 kt ou bien 8,913E13 Joule/4,18E12 J/kt = 21,30 kt. Vérification: LOG((21,30 Kt * 4,1840E12 J/Kt )-4,8)/1,5 = 6,10 Richter.]

An initial magnitude estimate of 5.8 has now been revised to 6.1.

PS. Définition officielle d'un confinement souterrain réussi: "pas de fuite dans les 24 heures" et non "aucune fuite jamais"...
The U.S. defines successful containment as "such that a test results in no radioactivity detectable off-site as measured by normal monitoring equipment, and no unanticipated release of radioactivity on site within a 24-hour period following execution".
 

lundi 24 juillet 2017

Les enfants du fallout




Le taux de personnes sur cette planète dont l‘espérance de vie dépassera 80 ans ira diminuant dans les prochaines années à mesure que les générations d’avant 1945 nous quitteront. Ce sont en effet les dernières générations qui auront eu le privilège d’une enfance dans un monde encore sans contamination atomique particulaire permanente de son atmosphère. D’ici quelques décades il ne restera plus que des humains qui ont été contaminés dès leur premier vagissement, dès leur gestation, par les impalpables et minuscules résidus flottants de plusieurs dizaines de tonnes de plutonium répandues lors des « essais atomiques ». Et d’avoir eu à combattre d’emblée en pleine phase de développement contre une ionisation artificielle interne chronique hostile portera immanquablement à un épuisement et à un vieillissement anticipés des organismes. Bientôt les vieux de la vieille ne seront plus qu’un souvenir.