jeudi 18 avril 2019

Constantes radiologiques des explosions atomiques.


Lors d’une explosion atomique d’une charge à l’U235 ou au Pu239 autour de 900 radioéléments différents sont produits par fission et dans une moindre mesure par activation. Une colossale radioactivité à t0 de plus de mille milliards de Curie par kt est délivrée qui à 99,99% relève d’environ 430 radioéléments distribués sur 53 familles chimiques. Une minute après cette radioactivité est 33 fois moindre se ramenant à environ 30 milliards de Curie par kt, une heure après elle est environ 2250 fois moindre et s’élève à environ 458 millions de Curie par kt.

Il est à souligner que plus de 95% de la radioactivité à to et presque 72% des désintégrations qui surviennent durant la première heure ne sont habituellement ni répertoriées ni, pour l’ensemble, convertibles en dose externe ou interne à défaut de facteurs de doses « officiels » attribués à la plupart des radioéléments de période radioactive inférieure à l’heure. Il s’en suit qu’ici, par exemple, la dose gamma horaire externe atmosphérique et surfacique par kt pour la première heure de décroissance est sans aucun doute très majestueusement sous-estimée ne sachant traduire en dose que 28% des désintégrations effectives de cette première heure de décroissance. Il en découle que dans l’immédiat panaches atomiques, que bien des aviateurs ont traversé sur ordre pour y prélever des échantillons, et dépôts « frais » des explosions sol piétinés sur commande par des soldats cobayes sont sans aucun doute beaucoup plus nocifs qu’on ne l’affirme. Glasstone & Dolan. Chapitre 9 .


Les charges au Pu239

Dans un engin au plutonium 239 les 20 familles isotopiques les plus radioactives à to des 53 familles présentes sont les: Niobium 31,5%, 3,19E11 Ci, Yttrium 18,5%, 1,87E11 Ci, Zirconium 12,5%, 1,26E11 Ci, Strontium 8,0%, 8,06E10 Ci, Technétium 5,8%, 5,86E10 Ci, Rubidium 4,8%, 4,81E10 Ci, Césium 2,6%, 2,65E10 Ci, Molybdène 1,9%, 1,95E10 Ci, Xénon 1,7%, 5,58E9 Ci, Krypton 1,4%, 1,46E10 Ci, Barium 1,4%, 1,42E10 Ci, Lanthanum 1,4%, 1,37E10 Ci, Rhodium 1,3%, 1,36E10 Ci, Indium 1,2%, 1,23E10 Ci, Ruthénium 0,92%, 9,27E9 Ci, Iode 0,84%, 8,51E9 Ci, Brome 0,81%, 8,19E9 Ci, Praséodymium 0,55%, 5,61E9 Ci, Cérium 0,55%, 5,58E9 Ci, Arsenic 0,43%, 4,36E9 Ci.


A t0 les 29 isotopes du Niobium pèsent 12,08 gr, émargent 318,51 milliards de Curie qui représentent 31,47% de la radioactivité totale. Cette famille isotopique véhicule également là un potentiel de 99,27 milliards de Sv par inhalation soit 73,79% de la radiotoxicité totale par inhalation et de 188,24 milliards de Sv par ingestion soit 96,29% de la radiotoxicité totale par ingestion. La dose gamma atmosphérique potentielle correspondante à cette activité est de 1,23 milliard de Sv/h correspondant à 14,8% de la dose atmosphérique totale. La dose gamma sol potentielle est, elle, de 25,8 millions de Sv/h correspondant à 14,76% de la dose surfacique totale.

1 kt entièrement retombé à to sur 1 km2 dépose 1,01E6 Ci/m2 -3,74E16 Bq/m2- et induit une dose externe à 1 mètre du sol de 6,8 Sv durant les deux premières secondes de décroissance (5,6E22 désintégrations), 24 Sv durant la première minute (2,56E23 désintégrations), 155,84 Sv durant la première heure (5,30E23 désintégrations), 256 Sv durant le premier jour (6,86E23 désintégrations), 307 Sv durant le premier mois (8,34E23 désintégrations) et 317 Sv durant la première année (8,67E23 désintégrations).

Les charges à l’U235

Dans un dispositif à l’uranium les 20 familles isotopiques les plus radioactives à to sur les 53 présentes sont les: Niobium 19,9%, 2,55E11 Ci, Yttrium 17,5%, 2,24E11 Ci, Strontium 12,2%, 1,56E11 Ci, Zirconium 11,1%, 1,42E11 Ci, Rubidium 6,9%, 8,84E10 Ci, Césium 6,3%, 8,00E10 Ci, Krypton 4,0%, 5,12E10 Ci, Barium 3,8%, 4,87E10 Ci, Xénon 3,5%, 7,01E9 Ci, Lanthanum 2,4%, 3,11E10 Ci, Technétium 1,9%, 2,43E10 Ci, Brome 1,9%, 2,37E10 Ci, Iode 1,7%, 2,17E10 Ci, Tellure 1,2%, 1,50E10 Ci, Sélénium 1,11%, 1,42E10 Ci, Cérium 0,89%, 1,13E10 Ci, Antimoine 0,82%, 1,05E10 Ci, Arsenic 0,64%, 8,17E9 Ci, Indium 0,55%, 7,01E9 Ci, Molybdène 0,48%, 6,12E9 Ci. 


A t0 les 28 isotopes du Niobium pèsent 11,43 gr, émargent 255,26 milliards de Curie qui représentent 19,94% de la radioactivité totale. Cette famille isotopique véhicule également là un potentiel de 102,82 milliards de Sv par inhalation soit 68,76% de la radiotoxicité totale par inhalation et de 194,97 milliards de Sv par ingestion soit 96,05% de la radiotoxicité totale par ingestion. La dose gamma atmosphérique potentielle correspondante à cette activité est de 1,05 milliard de Sv/h correspondant à 13,38% de la dose atmosphérique totale. La dose gamma sol potentielle est, elle, de 22,1 millions de Sv/h correspondant à 13,46% de la dose surfacique totale.

1 kt entièrement retombé à to sur 1 km2 dépose 1,28E6 Ci/m2 -4,74E16 Bq/m2- et induit une dose externe à 1 mètre du sol de 7 Sv durant les deux premières secondes de décroissance (7E22 désintégrations), 24,95 Sv durant la première minute (3E23 désintégrations), 163,99 Sv durant la première heure (5,86E23 désintégrations), 277,5 Sv durant le premier jour (7,48E23 désintégrations), 318,8 Sv durant le premier mois (8,87E23 désintégrations) et 330 Sv durant la première année (9,26E23 désintégrations).