samedi 15 mars 2014

L’imposture des facteurs de dose internes: le cas de l'américium 241



L'américium 241 (de Americas); Am; masse at. 241,056822; n° at. 95; m.p. 1176°C; b.p. 2011°C; sp. gr. 
13,67 (20°C); demi-vie 432 ans; 3,435Ci/gr; 0,29 gr/Ci; αlpha; 5,476 MeV; range ~50 μ

L'américium 241 a une période radioactive de 432 ans, une période biologique de 200 ans et une période 
effective de 136,7 ans. (λ physique 5,086E-11, λ biologique 1,099E-10, λ effectif 1,608E-10.)


Le facteur de dose officiel par inhalation de l'Am241 est de 3,90E-5 Sv/Bq. Cette valeur d'absorption calculée pour l'incorporation de 1 Bq est une valeur intégrée qui prend en considération l'ensemble des désintégrations qui auront lieu en 50 ans après l'incorporation de la masse radioactive émettant initialement cet unique Becquerel. 
Ce Sv/Bq interne représente ainsi une somme d'émissions et non pas une seule et unique émission comme c'est en revanche le cas pour les facteurs de dose externe. Pour connaître la dose officielle absorbée par une seule désintégration il faut diviser ce coefficient de dose par le nombre d'émissions probables qui se dérouleront en 50 ans. 
Compte dûment tenu de la période effective de résidence dans l'organisme de l’élément qui est d'environ 136,7 ans et qui fait que l'activité encaissée représente 91,9% de l'activité physique émise en 50 ans, pour cet élément cette activité radiologique s'élève à 1,39 milliard d’émissions. (1 Bq/1,608E-10 λe) * 1-(EXP(50*31536000*-1,608E-10  λe)) = 1,39 milliard. 
Autrement dit incorporer 1 Bq d’américium 241 c'est souffrir dans le temps 1,39 milliard de désintégrations qui, de science officielle, conduisent à une valeur absorbée totale de 3,90E-5 Sv. Or donc si 1,39 milliard d'émissions valent 3,90E-5 Sv c'est alors que 1 désintégration vaut officiellement 3,90E-5/1,393E9 = 2,80E-14 Sv.
Vérifions: 2,80E-14 Sv/désintégration * 1,393E9 désintégrations dans le temps = 3,90E-5 Sv absorbés.

Cette valeur établie est-elle rationnelle, a-t-elle un fondement physique certifié, en bref radioprotège-t-elle ?

Pour répondre à cette pressante interrogation on peut se demander quelle masse de chair est nécessaire pour recevoir une si faible dose alors que l'énergie de départ de la particule alpha de cet élément est de 5,476 MeV et que sa trajectoire certifiée dans l'organisme ne va au delà de 50 μ, une particule fine immobilisée de cet élément dissipant son énergie ionisante dans une infime masse corporelle de 523,60 ngr.

Disons-le sans ambages avant d'en faire la démonstration: il faut une masse de chair de 313,33 kg pour diluer une telle énergie dans une si faible dose. (5,4760 MeV*1,602E-6 Erg par MeV*10 EBR)/(2,800E-14 Sv/Bq * 100 Erg/gr * 100 Rad/Sv) = 313,33 kg. L'obésité est au demeurant loi physique. Une si énorme masse vivante pour absorber une seule désintégration alpha à savoir une dose ionisante si faible par désintégration est à l'évidence physiquement impossible. Ce facteur de dose interne est sans fondement objectif aucun. Il est faux. 
On peut également constater que le rayon de cette masse supposée avoir encaissé l'irradiation (313333,3587 cm3/(4/3*3,14159))1/3 = 42,1347 cm soit 421347 μ est en tout et pour tout grossièrement incompatible avec la distance parcourue par le rayonnement alpha dans le matière vivante. Le rayonnement alpha calculé va en effet 8427 plus loin qu'il ne peut physiquement aller ! La particule α va 421347 μ/50 μ = 8427 fois trop loin. La masse qui absorbe l'énergie ionisante est pour autant grossie de 598 milliards de fois (313,33 kg/523,6 ngr ou encore 8426,93) et par voie de conséquence la dose absorbée est artificiellement diminuée d'autant. 



Calcul de la dose délivrée par une désintégration à raison des 50 μ franchis dans les tissus vivants par une particule α de 5,476 MeV: (1 Bq * 5,4760 MeV * 1,602E-6 Erg par MeV * 10 EBR)/((4/3 * 3,14159 * (50 * 0,00013)) gr * 100 Erg/gr * 100 Rad/Sv) = 1,68E-2 Sv/Bq soit 16,76 milliSievert par Becquerel. 
La dose engagée pour 1 Bq sur 50 ans s'avère dès lors de (1 Bq/1,608E-10 λ effectif s-1 * (1-Exp(50*365*24*60*60 * -1,608E-10 λ effectif))) * 1,68E-2 Sv/Bq) = 2,33E7 Sv/Bq soit 23,34 millions de Sievert par Becquerel.  

Vous avez dit faible dose ?
Les facteurs de doses internes officiels sont comme ces SS qui désignaient du nom de douche une chambre à gaz.


2 commentaires:

Lionel a dit…

Comme pour les précédentes, merci pour la démo indiscutable !

La terra non ha uscite di emergenza. a dit…

Merci à vous.